18 juillet 2003

Clonage humain et religion

Le clonage humain doit susciter beaucoup d'interrogations au sein des grandes organisations religieuses...

Tout d'abord, je précise que je ne pratique aucune religion. Mais le clonage humain doit susciter beaucoup d'interrogations au sein des grandes organisations religieuses. En effet, pratiquement toutes les religions font état d'une survivance de l'esprit, de l'âme, après la mort.

Hors, dans le cas d'un clône, celui-ci est la copie exacte du donneur. Dans ce cas, cela devrait inclure également l'âme. Il faut considérer que le clône, réplique exacte, possède la même âme que l'original. Une même âme peut-elle exister dans deux corps à la fois ? Comment expliquer cela du point de vue religieux ?

Ou alors, le clône possède sa propre âme. Celle-ci ne serait donc pas d'essence divine, mais simplement associée à l'existence d'un être vivant. Cela remet donc en cause le concept même de l'existence d'un dieu, ainsi que notre façon de voir toutes les créatures vivantes, qui pourraient elles aussi avoir une âme...

Dernière hypothèse, le clône ne possède pas d'âme...
Et là, cela revient à dire que l'on peut faire ce que l'on veut de ce clône, celui-ci n'étant pas humain du fait de son absence d'âme. On en arrive à une situation qui pourrait rappeller le point de vue que l'on avait autrefois des "négres" que l'on disait dépourvu d'âme, et qui a justifié l'esclavage de millions d'individus.

Quoiqu'il en soit, je suis persuadé que le clônage humain va, dans les années à venir, provoquer de profond changement dans notre façon de considérer et de justifier notre existence.
Enregistrer un commentaire