02 octobre 2009

Pandémie ou récession

Avec tout les messages alarmistes auxquels nous avons eu le droit en septembre concernant le nouveau virus de la grippe H1N1, les alertes diverses et variées, la pub sur les masques et les gels, je me demande aujourd'hui quelle est la stratégie du gouvernement.

En effet, on peut parler de pandémie lorsque le nombre de personne infecté dépasse les 90 pour 10.000.

Or, aujourd'hui, il semble que le nombre de cas déclaré soit au-delà de 200 pour 10.000.

Donc, dans les faits, nous sommes en situation de pandémie, et le niveau d'alerte niveau 6 devrait être déclaré.

Mais, dans ce cas, nous risquons d'avoir une panique, une économie fonctionnant au ralenti, et donc des licenciements, des chômeurs, des faillites, etc.

Une grippe normale provoque plus de 5.000 morts en France chaque année;

La grippe H1N1 semble être 3 fois plus contagieuse qu'une grippe normale, ce qui pourrait provoquer plus de 15.000 décès en France.

Mais un ralentissement de l'activité économique, surtout en cette période de récession, pourrait générer de nombreux chômeurs. 100.000 ? 500.000 ? 1.000.000 ???

Est-ce que le choix logique serait donc de ne rien faire, afin de préserver l'emploi et l'économie ?

De plus, une mortalité accrue cet hiver permettrait de libérer quelques emplois, de diminuer les retraites...

Comment çà je suis cynique ? N'est-ce pas de la politique
Enregistrer un commentaire